This website uses cookies. If you wish to continue using the website, we shall assume your agreement.

L’étoile de Noël – biographie d’une star d’Hollywood

Les étapes d’une carrière mondiale

L’étoile de Noël vient d’Amérique Centrale et du Mexique. Mais sa carrière mondiale démarra, comme la carrière de bien des stars illustres, à Hollywood, en Californie.

Selon une ancienne légende Aztèque, la plante aux bractées rouge lumineux est née d’une histoire d’amour tragique au cours de laquelle le cœur brisé d’une déesse aztèque laissa tomber au sol des gouttes de sang qui donnèrent naissance à l’étoile de Noël. Vénérée par les Aztèques, cette plante – qu’ils appelaient dans leur langue 'Cuetlaxochitl' – ornait les hauts plateaux tropicaux pendant la courte période hivernale. Ils l’appréciaient plus pour ses utilisations pratiques que pour ses attraits décoratifs. En effet, ils utilisaient ses bractées pour faire un pigment rouge utilisé pour les textiles et les produits cosmétiques. La sève laiteuse de la plante servait à fabriquer un médicament pour diminuer la fièvre.

Dans le climat subtropical de ses pays d’origine, l’étoile de Noël grandit en buisson pouvant atteindre jusqu’à 4 mètres de haut. Vers 1828, Joël Poinsett, ambassadeur des États-Unis d’Amérique au Mexique, médecin et botaniste passionné, succomba au charme de cette plante sauvage. Il ramena l’étoile de Noël dans son pays. C’est ainsi qu’en son honneur, on baptisa cette plante 'Poinsettia'. En commémoration de la mort de Joël Poinsett le 12 décembre 1851, le congrès des Etats-Unis décida d’instaurer la journée nationale du Poinsettia le 12 décembre. Ainsi, chaque année depuis le milieu du 19e siècle, le poinsettia est célébré ce jour-là et l’on s’y offre traditionnellement des étoiles de Noël – une belle coutume dont la popularité gagne également l’Europe et plus particulièrement la France, les Pays-Bas, l’Allemagne et l’Espagne.

The striking winter bloomer was discovered in Europe in the early 19th century. In 1804, the naturalist Alexander von Humboldt had noticed the luminous red plant and had taken the Christmas star home with him after a trip to America. In Berlin, it was catalogued and was given the botanical name 'Euphorbia pulcherrima', the 'most beautiful of the euphorbias' by the botanist Carl Ludwig Willdenow in 1833. In 1834, the Christmas star was described by the doctor, chemist and custodian at the Botanical Museum in Berlin, Johann Friedrich Klotzsch, according to a document of the 'Willdenow' herbarium.


Une star – en bouquet et en pot

C’est au début du 20e siècle que Paul Ecke, un Allemand émigré aux Etats-Unis d’Amérique, commença à produire et à commercialiser l’étoile de Noël. C’est ainsi que débuta sa fabuleuse carrière mondiale. Ecke, qui était fasciné par ces plantes rouges qui poussaient de façon sauvage près de sa ferme en Californie, s’essaya à cultiver les poinsettias. Il fit tout de suite fureur en vendant à Noël les tiges fraîchement coupées. Paul Jr., son fils, les vendit pour les fêtes de fin d’année dans les boutiques prestigieuses de Sunset et d’Hollywood Boulevards, à Los Angeles – le lieu de reconnaissance idéal pour une star mondiale ! Voilà comment débuta la carrière de l’étoile de Noël, là où se trouve le ‘Walk of Fame’ et où, de nos jours, toutes les grands stars honorent le monde du spectacle et du cinéma.

Encouragé par ses succès à Hollywood, Ecke continua à cultiver le poinsettia. Dans sa ferme au sud de la Californie, il fut le premier à planter de vastes champs de plants de poinsettia dont les fleurs coupées étaient ensuite vendues dans tout le pays, par l’intermédiaire de jardiniers. Plus tard, la production de fleurs coupées fut en grande partie remplacée par celle des plantes en pot. Puis, la culture se propagea vers 1950 en Allemagne pour gagner ensuite toute l’Europe, l’étoile de Noël s’étant adaptée pour survivre dans des pièces chauffées et dans des conditions auxquelles elle n’était pas habituée à l’origine.


La culture moderne de l’étoile de Noël


Avec ses grandes bractées colorées, de différentes tailles – compacte ou avec des longues tiges – l’étoile de Noël est devenue la plante en pot la plus populaire du monde, incontournable pour la période des fêtes de fin d’année.


Si les poinsettias sont ornés de couleurs chaudes si attrayantes à Noël, ce n’est pas par hasard. Les poinsettias sont des plantes dites ‘de jours courts’, c’est-à-dire que pour que leurs bractées vertes se colorent, ils ont besoin de 14 heures de ‘noirceur’ totale par jour. L’automne est ainsi la saison idéale pour que les poinsettias s’illuminent de toute leur beauté. Quand les fleurs commencent à se former (induction), il faut encore sept à neuf semaines avant que l’étoile de Noël ne fasse son entrée dans les magasins en pleine beauté. Pendant cette période sensible de culture, les producteurs de poinsettia ne laissent rien au hasard : ils vérifient tous les jours que la durée de la lumière et que la température des serres soient ‘juste ce qu’il faut’. C’est ainsi que le poinsettia se dote de sa splendide teinte rouge juste au bon moment pour réchauffer et orner les foyers en hiver !


Au fil des années et au travers des cultures, partout dans le monde, l’étoile de Noël est devenue une vraie star. Il en existe maintenant plus de 100 variétés, de couleurs, formes et tailles différentes. On ne compte plus les façons de les utiliser. Et sa fabuleuse carrière est loin d’être terminée !


Braktee